Le rôle de modèle As-Sistani ne veut pas de non-musulmans dans la mosquée

Ali As-Sistani déclare :

الكافر وهو مَنْ لم‏ ينتحل ديناً أو انتحل ديناً غير الإسلام أو انتحل الإسلام وجحد ما يُعلم أنّه من الدين الإسلاميّ بحيث رجع جحده إلى إنكار الرسالة ولو في الجملة

« L’incroyant est celui qui n’adhère à aucune religion, ou qui adhère à une autre religion que l’islam, ou qui, tout en adhérant à l’islam, nie une chose dont on sait qu’elle fait partie de l’islam, de sorte que sa dénégation est due à la négation du message, même dans son ensemble. »  [Kitab-ut-Taharah, numéro 408]

On demande à Ali As-Sistani :

هل يجوز إدخال الكافر الكتابي وغير الكتابي إلى المسجد؟

« Peut-on faire entrer dans la mosquée un incroyant détenteur du Livre ou un non détenteur du Livre ? »

Ce à quoi il répond :

لا يجوز إدخال الكافر غير الكتابي بل ولا الكتابي على الأحوط، نعم لا يجوز دخولهم المسجد الحرام ومسجد النبي مطلقاً

« On ne doit pas laisser entrer un incroyant qui ne détient pas d’écriture. Par précaution, il en va de même pour les détenteurs du Livre. Oui, ils ne peuvent pas entrer dans la mosquée sacrée ni dans la mosquée du Prophète. » [Ahl-ul-Kitab, numéro 5]

On demande à Ali As-Sistani :

هل يجوز الذهاب إلى الكنيسة؟

« Peut-on entrer dans l’église ? »

Ce à quoi il répond :

لا مانع منه ما لم يُخاف الضلال أو كان فيه ترويج للمسيحية

« Rien ne s’y oppose, tant que l’on ne craint pas un détournement ou que l’on promeut ainsi le christianisme. » [Ahl-ul-Kitab, numéro 6]

 

Commentaire :

Les Juifs, les Nazaréens et les Zoroastriens sont considérés comme des détenteurs de l’Écriture (Kitabi).

Schreibe einen Kommentar